Mis à jour le

lun 16 aoû 2021

Les bonnes pratiques RGPD pour assurer votre sécurité numérique !

Que ce soit dans un cadre professionnel ou personnel, l’utilisation des outils numériques ne cesse de croître et de se diversifier. Ordinateurs de bureau ou portables, téléphones mobiles, tablettes, objets connectés… Ils font de plus en plus partie de notre quotidien. Cette intensification des usages représente pour les cybercriminels une opportunité de développer leurs attaques. Comment se protéger au mieux face à ces risques ?

Chaque semaine nous vous proposons une bonne pratique essentielle à adopter pour assurer votre sécurité numérique.

Fiche pratique 3 : Les mises à jour
Sécurité numérique : appliquez les mises à jour de sécurité sur tous vos appareils (PC, tablettes, téléphones…), et ce, dès qu’elles vous sont proposées.

Les appareils numériques et les logiciels que nous utilisons au quotidien sont exposés à des failles de sécurité. Ces failles peuvent être utilisées par des cybercriminels pour prendre le contrôle d’un ordinateur, d’un équipement mobile ou encore d’une montre connectée. Face à ces risques, les éditeurs et les fabricants proposent des mises à jour (patch en anglais) visant à corriger ces failles. Si l’opération de mise à jour est souvent ressentie comme une contrainte, il s’agit pourtant d’un acte essentiel pour se protéger. Voici 10 bonnes pratiques à adopter pour vos mises à jour.

Télécharger ici la fiche pratique 3 : Les mises à jour

Pour aller plus loin : https://www.cybermalveillance.gouv.fr/tous-nos-contenus/bonnes-pratiques/10-mesures-essentielles-assurer-securite-numerique

Où en êtes-vous dans la protection de vos données ?

Afin d’accompagner les collectivités territoriales dans leur mise en conformité au RGPD, la CNIL a élaboré un guide de sensibilisation à destination des collectivités.

Ce guide revient sur l’ensemble des actions que les collectivités doivent mettre en œuvre pour être en conformité avec la nouvelle réglementation :

  • désigner un délégué à la protection des données ;
  • recenser les traitements de données et tenir à jour un registre de ceux-ci ;
  • encadrer la sous-traitance des traitements ;
  • garantir la sécurité des données ;
  • organiser la réponse aux demandes d’exercice des droits venant des administrés ;
  • notifier à la CNIL, voire aux personnes concernées, les violations éventuelles de données personnelles (par exemple les failles de sécurité) ;
  • effectuer dans certains cas des analyses d’impact sur la vie privée et les libertés pour certains traitements à risques.

Les 6 bons réflexes à adopter

Collecter et traiter des données personnelles implique de prendre des mesures pour garantir une utilisation de ces données respectueuse de la vie privée des personnes concernées.
Adoptez les 6 bons réflexes suivants et sensibilisez votre entourage professionnel à la protection des données personnelles :

1-Ne collectez que les données vraiment nécessaires pour atteindre votre objectif

2-Soyez transparent

3-Organisez et facilitez l'exercice des droits des personnes

4-Fixez des durées de conservation de vos données

5-Sécurisez les données et identifiez les risques

6-Inscrivez la mise en conformité dans une démarche continue

Plus d'informations : https://www.cnil.fr/fr/adopter-les-six-bons-reflexes

Faites appel au CDG29

Notre équipe d'agents certifiés CNIL est à votre disposition pour augmenter votre niveau d'hygiène informatique.



Vous êtes intéressés par la prestation de RGPD proposée par le Centre de Gestion et vous souhaitez en savoir plus ?
Consultez notre page dédiée à la prestation "Délégué à la Protection des Données".