Mis à jour le

mar 13 avr 2021
Le Service santé du CDG29 s’engage dans la campagne vaccinale nationale

Conformément aux recommandations du 2 février 2021 de la Haute Autorité de Santé, le vaccin AstraZeneca peut désormais être administré aux personnes de 55 ans et + sans autre critère que celui de l’âge. Désormais, une seule liste existe. Les critères de comorbidités disparaissent.

Les services de santé au travail sont autorisés à participer à la vaccination dans le respect des règles d’approvisionnement en vaccins fixées par les autorités sanitaires.

Le Centre de Gestion vous propose donc de vous vacciner à condition que votre collectivité soit -adhérente au service santé du CDG.

La vaccination est proposée aux agents volontaires et n’a aucun caractère obligatoire.

Pour des raisons d’organisation logistique, la campagne de vaccination se déroulera sur le site de Quimper (CDG29 – 7 boulevard du Finistère à Quimper).

Si vous correspondez aux critères en vigueur actuellement et que vous souhaitez vous faire vacciner, envoyer un mail à secmed@cdg29.bzh en indiquant :

  • Dans l’objet du message « Agent cible vaccination AstraZeneca »
  • Votre nom et Prénom
  • Date de naissance
  • Coordonnées téléphoniques afin que nous puissions prendre contact avec vous de façon confidentielle, fixer un rendez-vous et vous transmettre le questionnaire de pré-vaccination ainsi que la liste des pièces à avoir obligatoirement le jour de la vaccination.

Tous les renseignements fournis sont traités dans le respect de la confidentialité des données à caractère personnel, du secret médical et professionnel. Les données personnelles sont protégées selon la législation en vigueur.

Restant à votre disposition.

Le service santé au travail du CDG29

Attention : les personnes considérées comme « vulnérables à très haut risque » doivent bénéficier des vaccins Pfizer-Biontech ou Moderna et non du vaccin AstraZeneca. Veuillez donc vous rapprocher de votre médecin traitant.

C’est le cas pour les personnes atteintes de :

  • Cancers et maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie,
  • Maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés,
  • Transplantées d’organes solides,
  • Transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques,
  • Trisomie 21,
  • Poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes,
  • Maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) : Vous trouverez ici la liste complète des maladies rares et à risque.