Mis à jour le

jeu 25 avr 2019
cabine téléphonique
Une nouvelle découverte des archivistes du CDG

Une recherche dans un fonds d’archives peut permettre de découvrir ou redécouvrir des métiers qui ont aujourd’hui disparu.

Tel fut le cas en mairie de Plouzané où le métier de gérant de cabine téléphonique est ressorti des dossiers classés ! Les registres de délibérations et d’arrêtés du Maire ont permis de retracer l’histoire de ce métier à Plouzané :c’est en 1924 que la décision d’installer une cabine téléphonique publique à La Trinité en Plouzané a été prise par le Conseil municipal pour répondre à une demande d'un restaurateur de la commune.

En 1947, la cabine téléphonique est transférée au bourg suite au décès de la gérante de La Trinité. Installée dans le bâtiment de l’agence postale, toute personne souhaitant téléphoner pouvait s'y présenter : la gérante appelait le central téléphonique, une opératrice demandait le numéro désiré et le contact était établi.

Un temps que les moins de 20 ans, 30 ans (40 ans ?) ne peuvent pas connaître ?