Je bénéficie d'un contrat spécifique

Je suis recruté par contrat pour une période correspondant à la durée de stage prévue par le statut particulier du cadre d’emplois dans lequel j'ai vocation à être titularisé. Certaines dispositions relatives aux non titulaires stagiaires me sont applicables, pas toutes.

Faire reconnaître son handicap

Le seul fait de présenter un handicap ne suffit pas pour pouvoir bénéficier des dispositions de la loi, il est donc nécessaire d’effectuer une demande de reconnaissance administrative de son handicap.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) peut «être accordée à toute personne âgée de 16 ans ou plus, exerçant ou souhaitant exercer une activité professionnelle et dont les capacités physiques ou mentales sont diminuées par un handicap».

Pourquoi ?

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé permet de bénéficier d’aides financières du FIPHFP pour le maintien dans l’emploi, comme par exemple :

  • L’aménagement du poste de travail
    Fauteuils et bureaux ergonomiques, équipements du lieu de travail, outils bureautiques pour compenser votre handicap (visuel, auditif ou autres), fauteuils roulant à usage professionnel…
  • Les déplacements
    Il est possible d’aménager un véhicule adapté, pour effectuer vos trajets domicile-travail et vos déplacements professionnels. Dans le cas où vos trajets doivent être assistés, les transports liés à votre exercice professionnel sont également pris en charge, dans la limite d’un plafond fixé par agent et par an.
  • Différentes solutions de formation pour la réorientation professionnelle. Selon votre situation, vous pouvez bénéficier :
    • d’un bilan de compétences ou d'un bilan professionnel
    • d’une formation spécifique, destinée à compenser le handicap et à favoriser le maintien dans l’emploi ou la reconversion professionnelle ;
    • d’une formation aux aides techniques : formation à un outil bureautique, par exemple.

Si vous devez suivre une formation continue, le FIPHFP prend également en charge le surcoût engendré par le transport, l’hébergement ou encore la pédagogie spécifique.

  • Un accompagnement par des professionnels
    Le FIPHFP prend également en charge :
    • la rémunération des auxiliaires de vie pour vous aider dans les gestes du quotidien sur votre lieu de travail, si nécessaire ;
    • la rémunération d’un(e) interprète en langue des signes ;
    • la mise en place d’une aide sociale destinée à favoriser votre insertion professionnelle.

Vers qui s’orienter ?

Quel est l’intérêt de déclarer son handicap à l’employeur ?

Déclarer votre handicap à votre employeur est une démarche personnelle et non obligatoire. Elle permet cependant de mobiliser les aides financières proposées par le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) pour votre maintien dans l’emploi, que cela concerne l’aménagement du poste de travail (achat et installation de matériel adapté par exemple) ou les actions réalisées en faveur d’un reclassement professionnel (formation, bilan professionnel…)

Qui sont les bénéficiaires de la loi ?

En savoir + en consultant les sites internet de l'AGEFIPH et le FIPHFP