Etude RPS : être encadrant de proximité dans une collectivité territoriale

Dans la mise en œuvre des politiques des collectivités territoriales, l’encadrement de proximité apparaît comme l’élément charnière entre les élus, la direction et les agents. Dans le but de favoriser la santé et le bien-être au travail des agents et des encadrants intermédiaires, il est nécessaire de donner à ces derniers des clefs leur permettant de mieux prendre en compte l’humain au travail.

Brest Métropole en partenariat avec le Centre de gestion, le CNFPT, l’Université de Brest ainsi que les communes du Relecq-Kerhuon, de Ploumoguer et la Communauté de communes de la Presqu’île de Crozon, souhaite mettre à disposition des managers de proximité des outils et renforcer leur compétence afin de pouvoir assurer au mieux l’ensemble de leurs missions.

La première phase du projet est terminée et a permis de produire un document de compréhension des modes de management et surtout de ses particularités. Les résultats de cette étude se décomposent en 3 parties :

  • La première s’attache à mieux définir la population des encadrants de proximité » en mettant en lumière des réalités managériales très distinctes. Ces dernières montrent des « manières d’encadrer » où la proximité est plus ou moins grande avec les équipes,
     
  • La seconde partie s’intéresse à la qualité de vie au travail de ces encadrants. Souvent décrits comme pris entre le « marteau et l’enclume », contraints à une mise en production plus efficace et efficiente, l’étude a cherché à saisir les contraintes de la fonction et aussi son intérêt,
     
  • La dernière partie évalue en quoi les managers de proximité disposent ou non des ressources humaines, matérielles ou organisationnelles nécessaires pour prévenir et agir sur les troubles psychosociaux au sein de leurs équipes.

Consultez et téléchargez l’étude

 

Projet Faber les ateliersAfin d’identifier l’ensemble des leviers d’actions possible, le CDG, Brest Métropole, le CNFPT et le cabinet Plein Sens ont réuni les 12 et 13 octobre 2015 à Logonna Daoulas une trentaine d'encadrants de proximité des collectivités engagées dans cette étude-action.

Ils ont travaillé sur 4 axes :

- L’encadrement de proximité à distance
- L’absence de lieux d’échange entre pairs
- La gestion des situations difficiles
- La gestion des violences externes

A l’issue de ces deux journées de travail et d’échanges sous forme d’ateliers créatifs, les participants sont repartis avec des actions concrètes à mettre en place dans leur collectivité. Ces actions feront l’objet d’un suivi et d’une évaluation dans la phase 3 du projet.
Affaire à suivre…

En savoir + : contactez Delphine LE GUERSON / dleguerson@cdg29.bzh