Mis à jour le

ven 02 nov 2018
restauration cuisine
8 actions de prévention recommandées

La restauration traditionnelle

En moyenne 52 jours d’arrêt par accident du travail, plus de 1 680 000 journées perdues par an (source CNAMTS 2013), la restauration est un secteur accidentogène. Les conséquences entravent le bon fonctionnement de l’établissement : absentéisme, climat social dégradé, service perturbé, recrutement en urgence…

Les causes majeures sont l’exposition des agents aux risques :

  • De chute de plain-pied, notamment en cuisine ;

  • De chute dans les escaliers ;

  • De coupure avec du verre cassé ;

  • De coupure lors de l’utilisation des couteaux ;

  • De lombalgie ;

  • De troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs essentiellement.

8 solutions de prévention sont recommandées par la profession : chaussures antidérapantes, sécurisation des escaliers, suppression de l’essuyage manuel des verres, maintien des couteaux en bon état, mise en place de gants anticoupures pour la découpe et l’épluchage, mise en place de réhausse pour la plonge, organisation du rangement des produits et matériels.

Pour en savoir plus :

R493 : socle de prévention en restauration

ED 6199 : restauration et prévention